©2019 by Académie Musicale Augusta Holmès. Proudly created with Wix.com

Qui était Augusta Holmès ?

Née à Paris en 1847 d’un père irlandais et d’une mère écossaise, Augusta Holmès révéla très rapidement des dons exceptionnels pour la musique. Excellente pianiste, excellente chanteuse, elle se consacra pourtant exclusivement à la composition. C’est auprès de César Franck qu’elle peaufina son savoir-faire.

 

Introduite dès son plus jeune âge dans le milieu littéraire et artistique, elle devint rapidement une figure importante de son temps. Ses symphonies pour soli, chœurs et orchestre (Astarté, Lutèce, les Argonautes, Ludus pro patria, Hymne à la Paix, Au pays bleu), ses poèmes symphoniques (Irlande, Pologne, Andromède) et son opéra La Montagne noire obtinrent un immense succès aussi bien auprès du public qu’auprès de ses pairs. Elle composa également plus de cent cinquante mélodies.

 

Elle meurt d’une crise cardiaque le 28 janvier 1903 peu de temps après avoir fêté son cinquante-cinquième anniversaire. Son écriture encore romantique, sa liaison qualifiée d’immorale avec le poète et critique Catulle Mendès et le milieu machiste du monde musical de cette époque eurent raison de sa postérité.

 

C'est pour réhabiliter ces femmes musiciennes oubliées que notre Académie a choisi de porter le nom d'Augusta Holmès.

Actualité d'Augusta Holmès

Augusta Holmès, l'indomptable

16 mélodies sur des textes d'Augusta Holmès

Aurélie Loilier, soprano

Qiaochu Li, piano

Label : Maguelone

Augusta Holmès, spectacle

par Aurélie Loilier, soprano et Qiaochu Li, piano